Frontière Equateur – Pérou : comment la traverser ?

Frontière Equateur - Pérou

Lors de notre dernière étape en Equateur, à Cuenca, nous avons commencé à nous renseigner pour le passage de la frontière avec le Pérou dans le but de nous rendre à Trujillo. Le problème sur internet est qu’il y a peu de renseignements précis sur les différents trajets, les prix et les horaires. Après avoir vu tout et n’importe quoi, nous allons vous décrire comment nous avons passé facilement la frontière entre l’Equateur et le Pérou.

L’essentiel du trajet Cuenca – Trujillo

Période de l’année: mi-juillet                                                                                                                                      Facilité : 5/5                                                                                                                                                                  Moyen : bus de nuit et bus                                                                                                                                    Distance : 899 km                                                                                                                                                        Prix total : 30,50€/pers 

Frontière Equateur – Pérou : Comment passer facilement la frontière terrestre ?

Les postes frontières

Il faut savoir qu’il y a plusieurs postes frontière et en fonction de votre première destination au Pérou, le passage ne se fera pas au même endroit. En général, les gens commencent par Trujillo ou les environs de Kuélap. Les deux postes concernés sont donc respectivement à Macara et à La Balza. Sachez qu’il y a deux jours de voyage à prévoir dans les deux cas.

Le moyen de transport : le bus

De nombreux bus font le trajet entre l’Equateur et le Pérou et pour rejoindre Trujillo de Cuenca, il faut :

  • acheter un billet pour un bus Cuenca – Piura : 18€
  • prendre un taxi entre le terminal d’arrivée et le terminal des départs pour trujillo : 6 soles (1,60€)
  • monter dans un bus Piura – Trujillo : 40 soles avec IITSA (10,90€).

À Cuenca, trois compagnies de bus fournissent ce service. Attention, les départs sont prévus soit très tôt soit très tard pour un trajet de nuit. Vous trouverez les horaires de bus facilement à l’accueil de votre hôtel. Ils ont l’habitude et possèdent parfois les brochures.

Les bus et la qualité du service

Les bus au départ de l’Equateur ont des sièges inclinables et sont plutôt confortables. Le rapport qualité-prix pour faire plus de 500km nous a paru correct.

Sachez que les bus péruviens sont encore mieux même lorsque l’on prend les moins chers. C’est un plaisir de voyager confortablement à petits prix ! Mais renseignez-vous, il y a de nombreuses différences de prix pour différents types de prestations mais aussi entre les différentes agences pour une même prestation. En fonction de ce qui vous intéresse :

  • Classe VIP ou normale
  • Siège camas ou semi-camas (siège plus ou moins inclinables)
  • Repas compris ou non
  • Couverture prévue ou non

Traversée physique de la frontière de nuit

De Cuenca à Macara nous avons dormi. Notre bus de nuit s’est ensuite arrêté juste avant la frontière pour que notre groupe descende et se présente au poste frontière Equatorien de Macara. Les formalités ont été un peu longues mais une fois terminées, il suffit de traverser le pont et de se rendre à pied jusqu’au poste frontière péruvien.

Le bus et les bagages sont pendant ce temps examinés par la douane puis le conducteur de bus nous récupère après la fin des formalités de l’ensemble du groupe au poste péruvien et on repart.

Sécurité au niveau de la frontière Equateur – Pérou

Malgré tout ce que l’on peut lire, il n’y a pas de problèmes particuliers de sécurité à la frontière. Seules les règles de base en voyage sont à respecter.

Attention aux trajets en Equateur (cet avis ne concerne pas les bus Perou-Equateur mais il faut toujours faire attention et il vaut mieux le savoir) :                                                                                                L’Equateur est le seul pays en 8 mois de voyage où nous avons rencontré des problèmes d’insécurité liés aux vols dans les transports. Il y pourtant énormément de policiers. Même les locaux en font les frais et nous en avons été témoins. Nous avons également rencontrés deux Français qui s’étaient fait voler tous leur matériel électronique dans un bus de nuit. Nous vous déconseillons donc de prendre des bus de nuit entre 2 destinations équatoriennes, de porter votre sac sur le ventre dès que vous rentrez dans un bus et de ne jamais mettre vos affaires dans vos poches.